ARTICLE DE BLOG

Les mooks se mettent au vert !

Image: 

Non l’écologie n’est pas un vilain mot ! Petit rappel de la définition : l’écologie est la science qui étudie les milieux et les conditions d'existence des êtres vivants et les rapports qui s'établissent entre eux et leur environnement, ou plus généralement avec la nature. Alors ne pas confondre avec des représentations politiques ou sociales approximativement représentatives ;)

Les rapports entre l’homme et la nature sont de plus en plus au cœur des préoccupations, les mooks reflètent cette inquiétude.

aquarelle représentant une forêt et des chevreuils

 

Illustration parfaite de cette tendance, le nouveau titre « Sciences friction », co-édition annuelle de l’abbaye de Beauport et Locus Solus, dont le premier numéro s’intitule « Pour repenser les rapports de l’homme entre l’homme & la nature ».  Des scientifiques : biologistes, agronomes, écologues, biologistes, archéologues… et j’en passe, confrontent leurs points de vue sur ce sujet passionnant.

 

 

 

 

 

 

tête d'ours

Autre mook semestriel sur la même thématique augmenté d’une dimension artistique et qui évoque le roman  éponyme d’Henri Vincenot : « Billebaude ». Co-édité par Glénat et la Fondation François Sommer, il  traite des « usages et représentations de la nature ». Comme « Sciences frictions », les regards croisés de chercheurs et d’artistes nous éclairent sur les enjeux liés à l’environnement. Le numéro 13 a pout titre « Affronter la sixième extinction », alarmiste ou réaliste ? Je vous laisse vous faire votre propre opinion.

 

 

 

 

 

couverture revue peramaia avec une chouette

« PermaGaïa », mook semestriel des éditions Rustica dont le sous-titre « S’engager pour la planète » annonce clairement la couleur, mise sur des personnalités engagées dans les problématiques écologiques comme Yann Arthus-Bertrand, Hubert Reeves,Nicolas Vanier, Jean-Louis Etienne…et bien d’autres.Il y est question d’écosystèmes, de biodiversité, de protection des animaux… et surtout de responsabilité individuelle envisagée comme vecteur de changement possible à notre niveau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jardin sur le toit d'un immeuble avec vue sur la villecouverture revue véganes

 

En lien plus ou moins direct vous trouverez également dans notre catalogue deux autres mooks liés à l’environnement : « Garden lab » ou les jardins de demain, dont le sujet vous l’aurez peut-être deviné, est … tadam… la nature dans les espaces urbains. Version éthique « Véganes » défend les animaux mais pas que, ça vaut la peine de jeter un œil !

 

 

 

 

 

Voili, voilà, je n’ai qu’un mot à dire : profitez de nos collections, elles sont une fenêtre grande ouverte sur le monde. Alors, on se met au vert en 2019 ?

 

Communauté: 
Categorie: