BOÎTE À OUTILS

Pages

Transposition de la directive européenne du 19 novembre 1992 qui reconnaît le droit d’autoriser ou d’interdire le prêt d’originaux ou de copies, la loi du 18 juin 2003 « relative à la rémunération au titre du prêt en bibliothèque et renforçant la protection sociale des auteurs » introduit un régime de licence légale.

Le CNL a commandé une enquête à l'institut Ipsos sur les Français et la lecture. Réalisée en février 2015, sur la base d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, elle réserve quelques surprises de taille.

De l'affirmation consensuelle de la lecture comme activité quotidienne généralisée aux pratiques différenciées selon les âges voire genrées, cette étude est à mettre entre toutes les mains des professionnels de la lecture qui ont envie de sortir du "doigt mouillé" et de leur ronron quotidien.

Du côté des 15-24 ans : on savait déjà leur goût pour la SF et l'heroic fantasy...mais on découvre qu'ils lisent des livres scientifiques et techniques...

Et surtout, amis et collègues bibliothécaires, encore un effort ! A peine 1/3 des lecteurs empruntent des livres à la bibliothèque ! Mais il y a de l'espoir et un champ à investir fermement : les lecteurs aiment partager leurs expériences de lecture...A bon entendeur !


Une étude à lire de toute urgence ! Et à débattre

A quels textes de référence, les élus et les bibliothécaires peuvent-ils avoir recours lorsqu'ils parlent de lecture publique ?

En l'absence d'une loi qui préciserait l'organisation de la lecture publique en France, professionnels des bibliothèques et élus peuvent cependant s'appuyer sur quelques écrits de différentes natures pour structurer leur réflexion. Ces textes sont généraux ou plus particuliers, mais ne relèvent en rien d'une obligation légale à respecter. La signature, en 1948, par 48 États, dont la France, de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, lui confère, cependant, une place particulière

 

- La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH, 1948)

Dans ce texte fondamental, ni la lecture publique ni les bibliothèques ne sont mentionnées. Nonobstant, les articles 19 et 27, sont à considérer en particulier, car fondateurs des missions des bibliothèques.

Tout le monde le sait, nous n'avons pas en France, jusqu'à présent, de loi qui régirait l'activité des bibliothèques de lecture publique. Dans ces conditions, les bibliothécaires ne peuvent s'appuyer que sur quelques textes emblématiques : déclaration universelle des droits de l'homme, mais aussi déclarations provenant d'associations professionnelles comme l'IFLA ou l'ABF, mais aussi de l'UNESCO. Ce WIkidossier se propose de vous les faire (re)découvrir.

 

L'adresse du nouveau site de la bibliothèque de Saône-et-Loire est http://www.bibliotheques71.fr
Quels sont les services proposés par le nouveau site

Vous trouverez ici la liste des mooks disponibles actuellement dans nos collections ainsi que leur résumé pour vous donner une idée et les découvrir. Vous contaterez que de nombreux domaines sont abordés, le sport, les voyages, la cuisine, la politique, les littératures, la culture générale en passant par les arts... Jetez un oeil, vous serez surpris !

Chaque année le Ministère de la Culture lance sa campagne obligatoire de statistiques. Cette année, après la signature de la convention entre le Département de Saône-et-Loire et l’Etat, 50 bibliothèques du réseau de la BDSL saisiront leurs données statistiques sur le site du Ministère. Vous trouverez ici les documents pour vous aider à la saisie.

Les bibliothèques dépendent majoritairement du secteur public, elles emploient donc des fonctionnaires mais elles sont aussi accessibles sans concours.Emplois bénévoles, stages, vacations, missions, prestations de service..., de nombreuses autres voies permettent d’y travailler

Pages

S'abonner à wikidossier