WIKIDOSSIER

Pages

Les personnes en situation de handicap mental et les bibliothèques : textes officiels

La reconnaissance du handicap auditif et les enjeux de l'accessibilité

Les troubles de la vision incluent un large spectre de pathologies : cécité, difficulté à voir les couleurs (dyschromatopsie), hypersensibilité à la lumière (photophobie), insuffisances de la vision périphérique (vision tubulaire) ou centrale (scotome central)...

Connaître la presse professionnelle française pour les sciences de l’information, la documentation et les bibliothèques

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la poldoc sans jamais oser le demander.

Venez contribuer à l'écriture collaborative d'un guide de politique documentaire !!!

Le désherbage consiste à retirer des rayonnages en magasin ou en libre-accès les documents qui ne peuvent plus être proposés au public. On parle également d’élimination, d’élagage, de retrait des documents, ou de révision, de réévaluation, de requalification des collections.

Selon G. Littler, le fonds local d’une bibliothèque se définit comme « un ensemble cohérent et complet de documents sur un sujet spécifique : la localité et la région que la bibliothèque dessert »

Lancement en février dernier par La Bibliothèque nationale de France du site Presse locale ancienne. Kesako ? Il s’agit d’un site qui répertorie les journaux locaux parus depuis leur création jusqu’à l’année 1944, numérisés par les bibliothèques et archives en France.

Transposition de la directive européenne du 19 novembre 1992 qui reconnaît le droit d’autoriser ou d’interdire le prêt d’originaux ou de copies, la loi du 18 juin 2003 « relative à la rémunération au titre du prêt en bibliothèque et renforçant la protection sociale des auteurs » introduit un régime de licence légale.

Le CNL a commandé une enquête à l'institut Ipsos sur les Français et la lecture. Réalisée en février 2015, sur la base d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, elle réserve quelques surprises de taille.

De l'affirmation consensuelle de la lecture comme activité quotidienne généralisée aux pratiques différenciées selon les âges voire genrées, cette étude est à mettre entre toutes les mains des professionnels de la lecture qui ont envie de sortir du "doigt mouillé" et de leur ronron quotidien.

Du côté des 15-24 ans : on savait déjà leur goût pour la SF et l'heroic fantasy...mais on découvre qu'ils lisent des livres scientifiques et techniques...

Et surtout, amis et collègues bibliothécaires, encore un effort ! A peine 1/3 des lecteurs empruntent des livres à la bibliothèque ! Mais il y a de l'espoir et un champ à investir fermement : les lecteurs aiment partager leurs expériences de lecture...A bon entendeur !


Une étude à lire de toute urgence ! Et à débattre

Pages

S'abonner à wikidossier