COUPS DE COEUR

Emma & Capucine

Emma et Capucine. Scénarisé par Jérôme Hamon et dessiné et mis en couleur par Lena Sayaphoum. Cette bonne petite BD raconte l’histoire de Emma et Capucine, (sans blague !) deux jeunes sœurs, danseuses classiques  qui rêvent de devenir danseuse étoile. Pour cela, elles passent les auditions pour l’école de danse l’opéra, véritable sésame pour atteindre leur rêve. Seulement, Emma échoue aux auditions et leur rêve commence alors à s’écrouler tant pour les deux jeunes filles que pour leur mère qui s’est fortement investi pour tenter de les aider à réussir leur rêve.

Alors tout d’abord, c’est très beau ! Si on aime le dessin vraiment marqué numérique, ça en jette. Il y a des effets de lumière très bien gérés et on sent une véritable sensibilité qui passe par ce dessin malgré l’emploi de techniques numériques qui pour certains peuvent être impersonnelles.  Et puis l’inspiration du trait un peu manga est chouette, encore une fois si on aime ça. Mais je suis persuadé que le lectorat à qui s’adresse cette BD va aimer ça. Il y a, je trouve, un bon compromis entre ce dessin d’inspiration manga et une touche vraiment franco-belge. Et puis les scènes de danse sont assez bien retranscrites ainsi que celles d'émotions.

 

Puis au niveau de l’histoire. C’est assez touchant. On voit vraiment les questionnements de Emma qui se demande ce qu’elle peut bien devoir faire maintenant que soin rêve disparait sous ses yeux. Sa sœur Capucine qui vit tout autant cela comme un déchirement bien qu’elle ait été acceptée à l’école de danse de l’opéra car ce qu’elle voulait elle, c’était être avec sa sœur. Mais aussi leur mère qui vivait un peu par procuration un rêve d’enfance tout en tentant d’exorciser des démons du passés en faisant tout pour que ses filles atteignent leur rêves afin qu’elles ne vivent pas comme elle la déception de voir leur rêve gâché. Heureusement, le père des deux jeunes filles est là pour apporter un peu de recul à toute cette situation.

 

Tout ça trouve des échos sociaux et personnels sur la construction de la personnalité de l’adolescent assez sympa. Cela peut faire penser aussi aux thématiques des enfants poussés par leurs parents à faire de « grandes études » alors que les enfants eux n’en ont pas forcément l’envie par ce qu’Emma est très fortement poussée par sa mère qui en devient presque oppressante sans que ça perde le regard assez bienveillant et très humain. Emma va apprendre à vivre par autre chose que la danse classique, s’émanciper, s’assumer hors de cette image qu’elle s’était faite d’elle-même durant toute son enfance, vivre des premiers amours. Capucine de son côté devra apprendre à assumer de ne plus partager la passion de sa soeur et du coup une certaine forme de solitude. On a aussi un léger regard sur le monde "cruel" de la danse classique avec la compétition qui peut parfois faire ressortir le plus mauvais d'une personne. 

Domaines: 
Les livres
Genre: 
BD
Publics: 
Jeune
Un rêve pour trois / Jérôme Hamon, Lena Sayaphoum
Dargaud, 2017
48 p. : Illustrations couleur; 30 cm x 21 cm
Jeune, 10 à 14 ans
Communauté: 
Bibliothèque de Saône et Loire
BD'Clic