COUPS DE COEUR

Godman/ Au nom de moi, Jonathan Munoz

« Charles est fainéant, libidineux, nonchalant, alcoolique, égocentrique et accessoirement Dieu. » Voilà ce qu’on peut lire sur la quatrième de couverture de cette bd. Et pour tout dire, tout est dit. Si ce n’est que Dieu n’est qu’un ado qui veut qu’on lui foute la paix. Mais entre les extrémistes qui le prennent pour un usurpateur et tous les autres qui le vénèrent, Dieu qui peut tout, peut même pas être tranquille. Il faut dire qu’il est la preuve vivante qu’il existe vraiment. Et donc, tout n’est plus comme avant. Chacune de ses sorties sont un évènement suivi par toutes les tv du monde entier. Lui-même est un enfant de la télé-réalité. Mais ça c’est mal terminé et depuis, Dieu qui s’est désintéressé de l’humanité, broie son spleen dans la bibine et ne cherche plus qu’à baptiser à sa manière quelques donzelles pas trop farouches. Et pourtant, des évènements vont faire qu’il va (enfin) intervenir.

 

Bd complètement irrévérencieuse. Et c’est bon ! Que ça fait du bien de rire de ce qui normalement n’est pas drôle. Jonathan Munoz y arrive à la perfection. Je suis sûr qu’il connait très bien la bd « Punk rock Jésus » de Sean Murphy. Mais il ne faut s’y tromper : cette bd n’est pas un pamphlet contre la religion. C’est juste un album qui nous invite à prendre nos responsabilités et à croire un peu plus en nous. Et c’est tout. Car comme le disait John Lennon : « Je ne crois pas en Jésus… mais je crois en moi. »

Genre: 
Bande dessinée
Publics: 
Adulte
Au nom de moi / scénario, dessin, Jonathan Munoz, couleur, Rebecca Morse
Fluide glacial, 2018
1 vol. (47 p.) : ill. en coul.; 32 cm
Adulte
Communauté: 
BD'Clic
Categorie: