COUPS DE COEUR

Manuel de survie à l'usage des jeunes filles, Mick Kitson

Ce mercredi 17 octobre, la librairie mâconnaise Le cadran Lunaire recevait Mick Kitson, romancier britannique.

Rencontre avec «un jeune» romancier.

 

«I agree, I agree» (Je suis d’accord, je suis d’accord) et de rajouter «Je ne suis pas vexé» lorsque dans l’assistance, un lecteur lui faisait diplomatiquement remarquer qu’un jeune romancier de 57 ans c’était un peu insolite… La genèse de ce premier roman fut donc retracée.

Le déclic est venu à la mort de son père qu’il a assisté durant ses derniers moments. Grand choc et il s’est vu lui aussi mourir. La vie est courte, il faut faire ce dont on rêve et qui nous poursuit. Pour Mick Kitson, écrire un roman.

Aussitôt dit, presque aussitôt fait. L’écriture fut très rapide, puisque - chose étrange - on lui dictait le texte. Et ce «On» n’était autre que Sal, l’héroïne du roman. « La voix de Sal me parlait, c’est elle qui écrivait et quand elle racontait une blague de Peppa, je riais en l’écrivant comme si je la découvrais ».

Grand amateur de romans d’aventures et admirateur de Mark Twain - petit il voulait être Huckleberry Finn - l’idée d’une narratrice à la charnière de l’adolescence s’imposa naturellement. « Une personne à l’opposé total de moi-même : courageuse, loyale, généreuse… » précise-t-il avec un grand rire.

A force de les côtoyer, ce prof connaît parfaitement les jeunes de cet âge ainsi que leurs habitudes. Ce n’est donc pas un hasard si pour Sal, internet et les tutos sont ses références et ses sources de connaissances pour mettre son plan de survie à exécution.

 Malgré un début sombre avec un environnement social difficile, c’est le terme de lumineux que l’on retient pour définir ce premier roman. Les personnages évoluent et comme l’a précisé l’auteur, des références inconscientes lors de son écriture renvoient aux contes, aux légendes nordiques avec des figures bienveillantes pour aider les héroïnes à passer des caps.

 Les échanges avec la salle furent nourris, l’auteur découvrant de nouveaux points de vue sur son ouvrage.

Un premier roman qui coulait de source, « mais maintenant j’apprends le métier d’écrivain et le livre que je viens de terminer, en attente chez l’éditeur, fut moins facile à écrire ! »

 

 

Genre: 
Roman
Publics: 
Adulte
Manuel de survie à l'usage des jeunes filles / Mick Kitson, traduit de l'anglais par Céline Schwaller-BalaÈy
Métailié, 2018
1 vol. (246 p.); 21 cm x 14 cm
Adulte
Communauté: 
Bibliothèque de Saône et Loire
Categorie: