COUPS DE COEUR

Onibi, Carnets du japon invisible – Cécile Brun et Olivier Pichard

Récemment installé à Niigata, sur les côtes du Japon, Cécile et Olivier achètent un vieil appareil photo un peu spécial. Celui-ci, vendu avec une pellicule adaptée, est censé capturer les yōkai. Voilà donc les deux protagonistes parti à la recherche de ces esprits farceurs japonais. Pour cela Cécile et Olivier (qui ne sont autres que les auteurs) parcourent l’archipel de villes en villes. Cette bande dessinée et l’occasion pour nous, lecteurs, de les accompagner dans leur voyage onirique, dans un Japon entre technologie et traditions. L’univers féerique de la BD est accentué par sa construction en chapitre se finissant tous par un cliché photo de ces fameux yōkai.

Cette bande dessinée est une véritable plongée dans le folklore japonais, présenté de façon intrigante, mystérieuse et mystique, arrivant à nous faire nous poser la question suivante : Les yōkai existent-ils vraiment  cachés tout autour de nous? Ce livre est une mise en fiction un peu fantastique d’un carnet de voyage avec une volonté de nous montrer un pays du soleil levant pas seulement plein de traditions et de légendes mais aussi par son aspect culinaire ou tout simplement les habitudes et attitudes du peuple nippon et les magnifiques paysages de l’archipel entre montages et littoral.

Genre: 
BD
Onibi / Atelier Sento
Issekinicho, 2016
25 cm x 19 cm
Adulte
Communauté: 
BD'Clic