COUPS DE COEUR

Irezumi, Akimitsu Takagi

Irezumi, un mot aussi intrigant que l’art qu’il désigne : le tatouage intégral.

Tokyo, été 1947. Une salle de bain fermée de l’intérieur. Sur le carrelage les membres d’une femme, dépourvue de son buste.  Recouvert d’un tatouage intégral – Irezumi – le transformant en véritable œuvre d’art vivante, ce corps pourrait attirer la convoitise d’une connaissance de la victime.  Ce collectionneur de peaux tatouées serait le suspect parfait. Beaucoup trop simple… Histoire de fratrie, de jalousie amoureuse, d’obsession artistique, de policiers empêtrés dans de fausses déductions : les éléments du classique « mystère de la chambre close » sont posés.

Au-delà de l’intrigue,  ce roman à succès paru en 1948 au Japon nous plonge au cœur d’un pays en plein chaos et en perte complète d’identité au sortir de la seconde guerre mondiale.  La découverte des mœurs nipponnes de l’époque, notamment l’art du tatouage - marqueur de mauvaise vie mais qui fascine-  est remarquablement traité. Allez, on ose : un roman… à fleur de peau.

Domaines: 
Les livres
Genre: 
Policier
Publics: 
Adulte
Irezumi : roman / Akimitsu Takagi, traduit du japonais par Mathilde Tamae-Bouhon
Denoël (Editions), 2016
1 vol. (288 p.); 23 cm
Adulte
Communauté: 
Bibliothèque de Saône et Loire