Espaces "Pause lecture" en Saône-et-Loire

Un dispositif départemental inscrit dans la démarche « Facile à lire » proposée par le ministère de la Culture, pour promouvoir des espaces de médiation dans les bibliothèques de Saône-et-Loire.

La Bibliothèque de Saône-et-Loire propose de développer des espaces « Pause lecture » dans les bibliothèques du département.

Inspiré de la démarche « Facile à lire » encadrée par le ministère de la Culture, ce nouveau dispositif du Département de Saône-et-Loire vise plus largement à impulser et faciliter les actions et les partenariats menés par les bibliothèques de son réseau en direction de publics spécifiques : publics en situation d’illettrisme, publics en difficulté avec la lecture du fait d’un handicap ou de troubles cognitifs (Dys), mais aussi, collégiens, personnes âgées résidant dans une maison de retraite voisine, etc.

Les espaces " Pause lecture " proposés par la BDSL constituent avant tout un espace privilégié implanté au cœur de la bibliothèque pour les actions de médiation et l’accueil de petits groupes accompagnés, ou bien tout simplement pour un moment de détente pour les usagers qui le souhaitent.

La proposition est modulable : une étagère mobile, équipée de présentoirs faciaux et d’un petit bac de stockage, environnée de quelques sièges confortables et d’une table pour créer un environnement accueillant et confortable.

Elle peut être déclinée de manière simple en fonction des publics et des partenaires visés par la bibliothèque.

Les espaces « Pause lecture » sont des espaces identifiables et ouverts à tous les publics, avec des ouvrages présentés de face. En fonction des collections présentées, ils peuvent s’adapter instantanément aux objectifs des structures partenaires et aux besoins des publics accueillis.

Au sein d’une même bibliothèque, plusieurs sélections de documents, chacune adaptée à un usage ou à un public spécifique, peuvent se compléter ou se substituer l’une à l’autre au cours d’une même semaine ou d’une même journée en fonction du calendrier des séances d’accueil et de médiation autour du livre et de la lecture de l’établissement.

Appel à projets 2024

En 2018, 7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme, soit 2 500 000 personnes en métropole. La moitié de ces personnes a plus de 45 ans. Plus de la moitié exerce une activité professionnelle. La lutte contre l’illettrisme touche donc de très près le monde du travail et de l'entreprise. 71 % d’entre elles parlaient uniquement le français à la maison à l’âge de 5 ans contrairement aux idées reçues qui tendraient à assimiler illettrisme et immigration.  Enfin, la moitié des personnes concernées vit dans des zones rurales ou faiblement peuplées, 10 % vivent dans les Zones Urbaines Sensibles (ZUS). Source : Agence nationale de lutte contre l’illettrisme

Prévenir l'illettrisme, une mission primordiale des bibliothèques

Renforcer la présence du livre, de la lecture, et plus généralement de la culture, au plus près de la population pour lutter contre les exclusions et favoriser l’exercice de la citoyenneté est une des missions primordiales des bibliothèques de lecture publique.

Promulguée le 21 décembre 2021, la loi Robert définit les bibliothèques et leurs principes fondamentaux, précisant dès l’article 1er que les bibliothèques : « conçoivent et mettent en œuvre des services, des activités et des outils associés à leurs missions ou à leurs collections. Elles en facilitent l’accès aux personnes en situation de handicap. Elles contribuent à la réduction de l’illettrisme et de l’illectronisme. Par leur action de médiation, elles garantissent la participation et la diversification des publics et l’exercice de leurs droits culturels. »

Les bibliothèques peuvent contribuer à prévenir l’illettrisme, notamment en développant sur leur territoire des actions en partenariat avec les travailleurs sociaux, institutions, associations ou services qui accompagnent les personnes « éloignées du livre et de la lecture ».

La démarche « Facile à lire », un outil d’inclusion promu par le ministère de la Culture

Le ministère de la Culture, l'Association des bibliothécaires de France (ABF), l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI) et la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) se sont associés pour déployer sur le territoire français l'offre de lecture « Facile à lire », initiée dès 2013 par Livre et lecture en Bretagne.

Le « Facile à lire » est une démarche qui vise à proposer, en bibliothèque et autres lieux de médiation, une offre de lecture pour des personnes qui n’ont jamais vraiment maîtrisé l’apprentissage de la lecture ou qui ont désappris à lire.

En savoir plus sur la démarche « Facile à lire » et les modalités de soutien : Ministère de la Culture. L’offre de lecture Facile à lire dans les bibliothèques et les lieux de médiation.

Accompagner le développement d’espaces « Pause lecture » dans les bibliothèques de Saône-et-Loire

Dans le cadre de son deuxième Plan de développement de la lecture publique et des bibliothèques (PDLP) 2021-2024, le Département contribue à lutter contre l’illettrisme en favorisant le développement d’espaces « Pause lecture » inscrits dans la démarche « Facile à lire » proposée par le ministère de la Culture.

Un dispositif départemental inscrit dans la démarche « Facile à lire »

Ces espaces de médiation proposent des documents de qualité, « simples mais pas simplistes » qui peuvent plus généralement intéresser tous types de publics adolescents et adultes, lecteurs de la bibliothèque, pressés ou fatigués ou encore attirés par une couverture, un titre de livre ou tout simplement par un environnement accueillant, mis en valeur dans la bibliothèque.

Ces documents sont issus des collections courantes de la bibliothèque. Ils peuvent être complétés de manière durable, cyclique ou éphémère, par des documents spécialement conçus ou repérés pour leur accessibilité adaptée aux spécificités des publics accueillis.

Modulable et adapté aux contextes locaux propres à chaque bibliothèque partenaire, ce dispositif vise avant tout à favoriser les partenariats au niveau local, entre les bibliothèques et les structures partenaires déjà en contact avec des personnes qui lisent peu ou pas, ou qui ne lisent plus, et de fait, fréquentent peu ou pas les bibliothèques.

Les espaces « Pause lecture » seront donc plus naturellement proposés à des bibliothèques qui desservent des territoires où sont implantés des services sociaux ou médico-sociaux, associations d’accueil, de prévention, d’insertion, d’inclusion, etc. : structures d’accueil ou d’accompagnement d’adultes peu à l’aise avec la lecture du fait d’un handicap, d’isolement social, en situation d’illettrisme, en apprentissage du Français langue étrangère (FLE), tous potentiellement partenaires ou intéressés par la démarche « Facile à lire » proposée en bibliothèque.

Avec l’appui du Département et l’accompagnement de la BDSL, chaque bibliothèque peut ainsi développer dans ses locaux un projet directement relié à ses propres besoins : collections, locaux, usages, publics, partenaires.

Modalités de soutien du Département

Le Département accompagne la création d’espaces « Pause lecture » dans de nouvelles bibliothèques en privilégiant trois axes d’intervention :

Formation, ateliers et échanges

o   Organisation de temps de formation et d’échange (1 à 2 journées / an) pour le personnel bénévole ou salarié des bibliothèques partenaires du projet
o   Organisation d'une journée initiale de formation, programmée par la BDSL (programmation en cours)
o   Invitation des bibliothèques à participer et contribuer au Comité de lecture « Facile à lire » des bibliothèques de Saône-et-Loire 
 

Collections 

o   Fourniture d’un fonds de base pour la création de l’espace « Pause lecture » : 50 documents issus de l’édition courante sélectionnés par la BDSL pour leur qualité et leur accessibilité, identifiés par le logo « Facile à Lire » du ministère de la Culture.
o   Accès à des ressources numériques adaptées disponibles sur Cesam71.fr : BibliOdyssée, Storyplayr’, Skilléos (FLE) …
o   En fonction de l’orientation spécifique donnée par la bibliothèque partenaire à son Espace « Pause lecture », la BDSL pourra choisir de mettre à sa disposition pour une longue durée, une sélection de documents adaptés ou plus accessibles pour un type de public en particulier : éditions adaptées pour publics DYS, adaptations de grands classiques de la littérature française, apprentissage du Français Langue étrangère, Large Vision, etc.
o Télécharger le cahier des charges des collections Des collections tous publics "simples mais pas simplistes"
 

Mobilier 

Deux modes de soutien sont possibles, au choix et en fonction du projet particulier de chaque bibliothèque :

o   Mobilier de base fourni par la BDSL (dépôt longue durée) : une étagère présentoir en bois, double face sur roulettes conçue et réalisée par l’Atelier du Coin (Montceau-les-Mines).
o   Soutien financier du Département dans le cadre du dispositif de « Conseil et accompagnement culturels au service des territoires » avec un montant minimum du projet de 1 000 € pouvant inclure l’acquisition de mobilier, documents ou matériel de signalétique ou de communication, répondant au cahier des charges d’un Espace « Pause lecture ». Prochaine et dernière commission 2023 : 15 juillet.
o   Si elle le souhaite, la bibliothèque partenaire peut choisir d’utiliser ou recycler des éléments de son propre mobilier, sous réserve de leur bonne adaptation au cahier des charges d’un Espace « Pause lecture ». 
o   Télécharger le cahier des charges du mobilier Aménagement et mobilier

 

Partenariat avec la BDSL

 Le partenariat développé entre la collectivité et le Département de Saône-et-Loire pour la création d’un espace « Pause lecture » est encadré par la signature d’une lettre d’engagement de la bibliothèque ou du réseau de bibliothèques concerné.

 

Cette proposition vous intéresse ?

N'hésitez pas à en parler au bibliothécaire référent de votre territoire ou à nous contacter pour échanger et nous permettre de mieux connaître et accompagner votre projet :  Anne Laviron Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 03 85 20 55 71.

Pour inscrire votre bibliothèque dans ce dispositif : une note d'intention sera bientôt disponible en ligne, à compléter et à nous retourner avant le 30 juin 2024. 

 

 

Mise à jour : janvier 2024 - 407